Des bébés singes à portée de doigt !


Comment les “Grinchs bot” veulent voler Noël

Grinch-bot fingerlings

Avec l’aide de bots, des personnes mal intentionnées achètent des jouets populaires pour les revendre sur des plateforme à prix fort.

Nous connaissons tous l’histoire du Grinch, le conte devenu culte grâce au film avec Jim Carrey racontant comment un croque-mitaine grincheux s’est mis en tête de saboter Noël. C’est en hommage à ce personnage de fiction que l’on désigne à présent les “Grinchs Bot”, des robots commandant des centaines de jouets populaires pour les revendre à prix fort sur des plateformes telles que Ebay.

Nous vous avions déjà prévenu sur fingerlings-ouistiti du commerce florissant de contrefaçons de fingerlings, de qualité médiocre vendu au même prix si ce n’est plus cher. C’est cette fois-ci de la revente à prix exorbitant qui est mis en place par de nombreux revendeurs en ligne.

Des jouets vendus jusqu’à 5000 $

Comment cette pratique a-t-elle pu se répandre ? Tout simplement à l’aide de bots bien programmés. Ces robots vont observer les jouets les plus populaires et les plus demandés pendant l’année, en récoltant leurs données sur de nombreux sites en ligne. Ces bots vont ensuite acheter en gros ces jouets, quitte à créer de nombreuses rupture de stock chez les fabricants, pour ensuite les revendre au moment le plus opportun : juste avant les fêtes de Noël.

Les fingerlings n’ont malheureusement pas été épargné par ce phénomène : aux États-Unis, les fingerlings licornes (qui ne sont pas encore commercialisée en France) peuvent se revendre jusqu’à 5000 dollars sur Ebay. En effet, tous les magasins de jouets aux États-Unis sont en rupture de stock, de Toys’R’Us à Walmart, impossible de trouver les jouets les plus populaires de cette saison.

Trop peu de mesures mises en place

Le phénomène étant assez récent, peu d’entreprises ont réussit à mettre en place des politiques pour freiner cette spéculation sur les jouets de Noël. Suite à ces ruptures, il est possible de se procurer ces jouets par des revendeurs (qui propose des jouets souvent au double du prix d’origine), ou par certain sites dont la FNAC, qui a su gérer et anticiper ses stocks en prévision de Noël.

Vous pouvez d’ailleurs trouver des liens pour aquérir des fingerlings via site de la Fnac .

Source : New York Times

 

😡
☹️
😐
☺️
😍
5/5😍2

Leave a Comment